PRÉSENTATION

GOINNOWATER

Nous sommes un groupe opérationnel suprarégional dont l´objectif est l'amélioration de l'efficacité de l'utilisation de l'énergie et de l'eau dans l'irrigation modernisée des vergers fruitiers.

le caractére SUPRArégional

 Le projet GOINNOWATER est suprarégional, car ses membres appartiennent à trois régions autonomes espagnoles :


• Région de Murcie: Moval Agroingeniería
• Région de  Valence: CR Foia del Pou, Université Miguel Hernández (Elche), Université
polytechnique de Valence (UPV) et coopératives agroalimentaires de la région de Valence
• Andalousie : Université d'Almeria

Ces trois régions disposent de grandes superficies de terres irriguées et connaissent de graves pénuries d'eau, temporaires ou structurelles, il faut donc améliorer la gestion de l'utilisation de l'eau d'irrigation pour accroître l'efficacité de l'irrigation et préserver à la fois les cultures et le paysage.

background

Au cours des deux dernières décennies, un grand effort a été fait en Espagne en termes d'infrastructures. Les systèmes d'irrigation ont été modernisés et la capacité de gestion de l'eau d'irrigation a été améliorée. Une grande partie des pertes dans le transport et la distribution ont été réduites ou éliminées. Par conséquent, la prochaine étape dans l'amélioration de l'efficacité de l'utilisation de l'eau d'irrigation doit être réalisée en augmentant l'efficacité de l'irrigation sur la parcelle, avec une programmation optimisée, qui évite les pertes dues à la percolation et à l'évaporation en surface du sol.

Les tendances les plus récentes en matière de modernisation de l'irrigation se sont dirigées sur la gestion de l'irrigation, dans le but d'améliorer la programmation de l'irrigation grâce à l'utilisation de données agrométéorologiques et de programmes informatiques pour calculer le bilan hydrique, avec l'aide de capteurs d'humidité du sol et de données satellitaires. Toutefois, il n'est pas habituel de prendre des données et mesures systématiques pour assurer que les actions mise en œuvre sont adéquates et donnent vraiment lieux a des économies d´eau. 

BESOINS

Dans la pratique quotidienne, la gestion de l'eau d'irrigation dépend des Associations pour l´Irrigation, tandis que la commercialisation des récoltes est faite par de coopératives, de Sociétés de transformation Agricole ou de ventes aux enchères. La nécessité de partager les données entre les deux parties pour assurer la traçabilité et respecter les protocoles de certification de la qualité (BRC, GLOBALG.A.P., IFS Food, Naturane...) est une opportunité exceptionnelle pour obtenir des informations précieuses pour l'amélioration continue de la gestion de l'irrigation, et ceci en contrastant les données sur la consommation d'eau et d'énergie des Associations pour l´Irrigation avec les données sur la production et les résultats économiques de la part des coopératives.

Toutefois, à l'heure actuelle, l'échange de données entre les sociétés de commercialisation et les associations pour l´irrigation n'a pas lieu, de sorte que les informations fondamentales qui permettraient d'évaluer la gestion de l'irrigation et ses résultats se perdent. GOINNOWATER propose de répondre à ce besoin en surveillant une série d'indicateurs de gestion, systématiquement recueillis à partir des données des Associations pour l´Irrigation et des coopératives, dans le temps et au niveau des parcelles, qui permettront d'évaluer, et donc d'optimiser, la gestion de l'irrigation et la production de l´irrigation en général. 

méthodologie

GOINNOWATER cherche à appliquer une méthodologie de co-construction participative pour établir les besoins, les intérêts et les préférences des irrigants et des producteurs de fruits, qui servira à configurer une application informatique pour la mesure, la comparaison et l´amélioration continue de l'efficacité de l'utilisation de l'eau et de l'énergie au niveau de la parcelle. La co-création participative consiste en l'implication de tous les acteurs concernés, par le biais de méthodologies participatives inclusives, pour offrir conjointement des réponses aux problèmes existants.

Dans le cadre du projet, l'établissement d'indicateurs de gestion et de benchmarking revêt une grande importance, en tant que procédures d'évaluation des performances du processus. Le groupe de discussion EIP-Agri "Benchmarking of Farm Productivity and Sustainability Performance" saisit explicitement le grand potentiel du partage des données entre les différents producteurs pour comparer leurs performances, apprendre des expériences des autres et agir en conséquence pour améliorer les performances et la durabilité des exploitations agricoles.